Assurance scolaire, comment choisir son assurance scolaire ?

Comment choisir son assurance scolaire ?
(Dernière mise à jour : 11 juillet 2018)

La rentrée approche à grands pas et il est temps de penser à choisir une assurance scolaire pour les enfants, au même titre qu’une assurance habitation ou une assurance auto.  Même si elle n’est pas obligatoire ce qui est encore discutable, cette assurance reste essentielle afin de protéger vos bambins des dommages qu’ils peuvent subir ou causer que ce soit au sein de l’établissement ou lors de sorties récréatives. Face au grand nombre d’offres sur ce type d’assurance, il n’est pas facile de faire son choix. Voici quelques points qui vous aideront à vous fixer.

L’assurance habitation n’est pas une assurance scolaire

Trop souvent, les parents pensent que grâce à leur assurance habitation multirisque, leurs enfants sont couverts contre divers risques et que de ce fait, ils n’ont nul besoin d’une assurance scolaire. Ce n’est pas totalement faux parce que l’assurance habitation multirisque protège effectivement tous les occupants de la maison, y compris les enfants, mais dans certaines limites seulement.

L'assurance scolaire, comment le choisir ?

Il faut alors comprendre que l’assurance habitation multirisque et plus précisément la garantie Responsabilité civile qui l’accompagne, protège l’enfant des dommages causés à tiers, mais ne le protège pas sur le plan individuel. S’il est par exemple victime d’un accident, l’assurance habitation ne le couvre pas d’où la nécessité de souscrire une assurance scolaire.

Assurance scolaire : les niveaux de protection possibles

Il existe plusieurs types d’assurance scolaire lesquels proposent chacun différents niveaux de protection. En général, on distingue trois niveaux de protection à savoir :

  • Niveau 1 : ici, on parle d’assurance scolaire basique qui ne protège votre enfant que lors du trajet école-maison et pendant les activités scolaires
  • Niveau 2 : ici, on parle d’assurance extra-scolaire, car il couvre même en dehors de l’enceinte de l’école. La couverture est également valable 24h/24 et 365 jours par an. Cela signifie que même lorsqu’il est en vacances, qu’il part en colonies, qu’il s’amuse au lieu d’étudier, l’enfant sera couvert. Petite exception toutefois, cette formule ne couvre pas les accidents qui peuvent survenir à cause de sports extrêmes
  • Niveau 3 : ici, l’assurance scolaire est également valable 24h/24 et 365 jours par an, mais avec une prise en charge supérieure et des plafonds de couverture qu’il vaut mieux connaître et comprendre avant de signer le contrat

Assurance scolaire : les garanties incluses

Mieux connaître l'assurance scolaire

Les trois niveaux de protection cités ci-dessus incluent tous deux garanties obligatoires à savoir :

  • La Responsabilité civile qui couvre les dommages que l’enfant peut causer
  • Les Accidents Corporels ou « garantie individuelle accident » qui couvrent les dommages que l’enfant peut subir. Cette garantie prend en charge les frais de santé, l’indemnisation de vols, les frais de rapatriement, les frais de recherche et les frais d’obsèques

A ces deux garanties de base peuvent s’ajouter d’autres garanties supplémentaires telles que :

  • L’assistance : mise à disposition d’un garde malade en cas d’interruption scolaire, paiement des frais relatifs à l’école à domicile, conduite à l’école, …
  • La Protection juridique
  • Les Dommages aux biens de l’enfant : lunettes, vêtements, cartable, instruments de musique, …
  • Soutien psychologique : s’il est victime d’un kidnapping ou d’une agression

Dans le cas où votre enfant se blesse dans la cours de récréation, ce n’est pas son assurance scolaire qui le prendra en charge, mais l’assurance de l’école.

Assurance scolaire : obligatoire ou non ?

Comprendre l'assurance scolaire

D’un point de vue global, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire, mais il y a des situations où elle devient obligatoire.

Si l’école ne propose que des activités obligatoires, c’est-à-dire qui se déroulent pendant les heures normales de cours, l’assurance scolaire n’est pas obligatoire. Les activités obligatoires concernent les cours théoriques, les cours pratiques, les séances de gymnastique y compris celles relatives à la piscine, … bref, tout ce qui est programmé dans les heures de cours.

Par contre, si l’école propose des activités facultatives qui se déroulent en dehors des heures de cours, l’assurance scolaire est obligatoire. Si par exemple, l’école prévoit une classe verte le mercredi après-midi, il s’agit d’une activité périscolaire ou extra-scolaire qui oblige les parents à souscrire une assurance scolaire. De même, si l’école prévoit des études surveillées, une visite au musée, une classe de neige, … en dehors des heures de classe habituelles, l’enfant doit avoir une assurance scolaire sinon il ne pourra participer à ces activités facultatives.

Enfin, toujours en termes d’obligation, il faut souligner que si votre enfant n’est pas assuré, les écoles n’ont pas le droit de refuser son adhésion. Elles peuvent seulement lui interdire de participer aux activités extra-scolaires. Quoi qu’il en soit, si l’école insiste pour que vous en souscriviez une, sachez déjà que c’est une manière pour mieux protéger votre enfant et pour qu’il puisse adhérer à toutes les activités de l’école. Au final, cette assurance va dans l’intérêt de l’enfant que ce soit en termes de sécurité ou au niveau pédagogique.

Assurance scolaire : pour quelle tranche d’âge ?

Tout savoir sur l'assurance scolaire

Certains parents se disent qu’étant à la maternelle, leurs enfants n’ont pas trop d’activités extra-scolaires de prévu et que donc, ils peuvent se passer de l’assurance scolaire. De même, d’autres se disent qu’étant désormais à l’université, leur enfant est une personne responsable et qu’il n’a plus besoin d’une assurance scolaire.

Il est toutefois conseillé d’y souscrire dès son entrée à la maternelle jusqu’à sa sortie de l’université. Il faut aussi savoir que certaines compagnies d’assurance imposent un âge butoir donc si vous comptez limiter l’assurance jusqu’au lycée ou à un âge plus avancé, renseignez-vous auprès de l’assureur.

Assurance scolaire : le prix et les extras

Avant de choisir une assurance pour son enfant, il est nécessaire de comparer les prix afin de dénicher la perle rare. Si une assurance extra-scolaire avec la responsabilité civile et la garantie individuelle accident coûte en moyenne entre 15 et 40 euros par an, vous pourrez trouver moins cher en comparant.

Une bonne assurance scolaire proposera des garanties et options supplémentaires, à savoir la couverture des biens endommagés (vélo, sac à dos, etc.), les services d’assistance (rapatriement, etc.) ou la prise en charge des prothèses auditives et des lunettes, mais à un prix très bas. Dans tous les cas, choisissez la formule adaptée aux besoins de votre enfant.

Assurance scolaire : où en souscrire ?

Ce qu'il faut savoir que l'assurance scolaire

Lorsqu’on parle d’assurance scolaire, les compagnies d’assurance ne sont pas les seuls établissements habilités à vous faire une offre. En effet, certains établissements scolaires par le biais des associations de parents d’élèves, proposent directement aux parents diverses formules d’assurance pour leurs enfants. Cela vous permettra d’en discuter directement avec eux à l’école sans devoir vous rendre au siège de la compagnie collaboratrice, car oui, si cette technique est possible, c’est seulement parce que les associations de parents ont obtenu un partenariat auprès de compagnies d’assurance.

L’objectif est donc de vous faciliter la tâche, mais attention, cela ne signifie pas que les offres disponibles à l’école sont forcément les meilleures ou encore les moins chères. D’ailleurs, vous n’êtes pas obligé de choisir ces formules, mais êtes libre d’aller voir auprès d’autres assureurs.

Presque toutes les compagnies d’assurance proposent une assurance scolaire ce qui signifie que vous n’aurez aucun mal à trouver de meilleures offres. Et si vraiment, vous vous souciez du prix, pourquoi ne pas en souscrire auprès de votre assureur habitation ?

Il faut effectivement savoir qu’il est parfois possible d’ajouter une garantie relative à l’assurance scolaire sur votre contrat d’assurance habitation. C’est notamment le cas de la garantie individuelle accident qui protège l’enfant des dommages qu’il pourrait subir. Néanmoins, il est recommandé de bien s’informer sur les différentes options possibles et d’en comprendre les champs d’application avant de signer.

Et si les garanties proposées ne vous semblent pas suffisantes, vous pouvez toujours souscrire auprès de ce même assureur une assurance scolaire et bénéficier d’un tarif préférentiel si vous arrivez à bien négocier. Le fait que vous soyez déjà client de la compagnie peut effectivement être un bon argument pour obtenir une réduction.

Evaluation: 4.0/5.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *